Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Franco Nuovo
Audio fil du lundi 22 octobre 2018

Vente à domicile : comment ne pas céder à la pression

Publié le

Un homme conclut un contrat avec un vendeur à domicile.
Un homme conclut un contrat avec un vendeur à domicile.   Photo : Getty Images / hoozone

Panneaux solaires, thermopompes, plancher chauffant : recevez-vous à l'occasion la visite de vendeurs à votre domicile qui vous offrent d'incroyables prix sur des technologies de pointe? Jacques Nantel décortique cette méthode de vente parfois insidieuse.

« On nous fait miroiter une économie à venir, mais une économie difficile à évaluer. C’est aussi difficile pour le consommateur d’évaluer s’il est sous pression », indique le professeur de marketing à HEC Montréal.

Les vendeurs à domicile procèdent plus ou moins tous de la même manière.

« Pour réussir une vente sous pression, ça prend trois ingrédients. Premièrement, ça prend une offre relativement technique, deuxièmement, on vous met une pression [en ce qui concerne le délai]. Et le troisième ingrédient est le plus pernicieux, c’est le moment ou le vendeur devient l’ami du client. »

Selon Jacques Nantel, même les consommateurs les plus avisés prendront leur décision en vertu de la confiance qu’ils accordent au vendeur.

« Le consommateur se dit : “Il a l’air sympathique, il faut que je me décide rapidement, ça semble complexe, mais c’est alléchant”, et il signe ensuite le contrat.

Pour se protéger contre ce genre de pratiques, il faut prendre son temps, et la Loi sur la protection du consommateur est encore celle qui a le plus de mordant contre ce type de pratique, rappelle Jacques Nantel. .

« Vous devez pouvoir profiter du temps nécessaire pour évaluer une offre, même si, en contrepartie, le vendeur tente de vous convaincre de signer sur-le-champ. Et même si un contrat a été signé, vous avez un certain temps pour vous en retirer, surtout si le contrat a été signé à domicile. »

Chargement en cours