Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du mercredi 10 octobre 2018

Obsolescence programmée : changement de philosophie du côté d'Apple

Publié le

Plan rapproché des mains d'une personne manipulant un iPhone 7 Plus, alors qu'un iPhone 6 est posé sur une table en arrière-plan.
Les appareils Apple, réputés pour être difficiles à pirater, sont aussi menacés par Meltdown et Spectre.   Photo : La Presse canadienne / Kiichiro Sato

Le géant de l'électronique Apple a souvent été montré du doigt pour son recours à l'obsolescence programmée pour ses populaires iPhone. Selon Jacques Nantel, l'entreprise californienne a changé sa stratégie.

« Les innovations technologiques des nouveaux iPhone sont moins importantes que dans les précédentes versions. On veut donc maintenant que les consommateurs soient satisfaits de leur produit le plus longtemps possible », mentionne le professeur émérite du Département de marketing à HEC Montréal.

Les iPhone 3, 4, 5 et 6 devenaient de plus en plus lents avec chaque nouvelle mise à jour du système d’exploitation. Il sera donc désormais possible de changer la batterie des iPhone pour que celle-ci puisse supporter les besoins en alimentation des nouveaux systèmes d’exploitation, plus performants.

D’autres entreprises, comme le fabricant d’imprimantes Epson, ont aussi emboîté le pas à la commercialisation d’appareils plus durables.

Mais cette manière de faire n’est pas nouvelle : de grandes marques comme Toyota ont bâti leur réputation en offrant des produits robustes et durables.

Chargement en cours