Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du mardi 22 mai 2018

Adrien Roy, champion de peinture automobile

Publié le

Adrien Roy à l'entraînement
Adrien Roy à l'entraînement   Photo : Radio-Canada / Hugo Lavoie

Adrien Roy a 20 ans et est déjà champion québécois en peinture automobile. Le chroniqueur urbain Hugo Lavoie est allé le rencontrer alors qu'il s'entraîne très fort pour devenir le prochain champion canadien, et peut-être même le prochain champion du monde.

« Il faut avoir le souci du détail et être méticuleux. Tu ne peux pas avoir la tête dans les nuages », souligne Adrien Roy.

« C’est une personne très calme. Je lui donnais quelque chose à faire et je n’avais pas à répéter 20 fois », mentionne l’entraîneur d’Adrien, Émilio Sirois. C’est là que l’idée des olympiades pour Adrien a germé dans l’esprit du mentor.

Les Olympiades des métiers et technologies permettent à ceux qui étudient dans le domaine de faire valoir leurs compétences techniques.

M. Sirois dit que son rôle d'entraîneur auprès d'Adrien consiste à « le guider, à l’amener à aller chercher les petits détails et à l’aider à planifier son travail ».

Un parcours inspirant

Fils de deux informaticiens, Adrien Roy a eu une cinquième année du secondaire difficile. « J’étais perdu et je ne savais pas trop aller. »

Il a découvert le monde des graffitis, et c'est devenu une façon pour lui de s’exprimer et de se sentir en vie.

Trois semaines après le début d’un DEC en électronique, il a lâché le cégep à la recherche de quelque chose de plus concret. Il a voulu transformer sa passion pour les graffitis en métier.

Dès que j’ai touché à un fusil de peinture, ç’a été un moment magique, un peu comme quand Harry Potter prend sa baguette.

Adrien Roy

Épanoui dans un domaine qui le passionne, Adrien Roy rêve à ce qu’il pourra accomplir. « J’aimerais éventuellement laisser aller ma créativité et travailler dans un atelier de customisation. »

Il finit actuellement ses études à l'École des métiers de l'équipement motorisé et participera au volet canadien des Olympiades des métiers et technologies les 4 et 5 juin prochain à Edmonton.

Chargement en cours