•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

<em>Black Panther</em> : un film respectueux des Noirs, selon Will Prosper

Gravel le matin

Avec Alain Gravel

Black Panther : un film respectueux des Noirs, selon Will Prosper

Audio fil du mardi 13 février 2018
L'affiche officielle du film Black Panther

L'affiche officielle du film Black Panther

Photo : Marvel Studios

Black Panther, le nouveau film de Marvel, qui met en scène pour la première fois un superhéros noir comme un rôle principal, prendra l'affiche vendredi. Will Prosper, un documentariste et militant québécois d'origine haïtienne, est sorti ravi du visionnement.

Black Panther raconte l’histoire de la lutte pour le trône de Wakanda, une nation secrète d’Afrique. Très avancée technologiquement, Wakanda est une société aux antipodes de la réalité du continent africain, explique Katerine Verebely, chroniqueuse culturelle à Gravel le matin.

Will Prosper s’est dit très satisfait du film, qui est fort attendu par la communauté noire. M. Prosper a notamment apprécié la diversité des références culturelles.

« Je parcours beaucoup de livres de photos sur les cultures africaines. Dans chacun des tableaux [du film], il y a des tribus d’un peu partout. On repère toutes ces cultures-là. Je trouve ça magnifique. On ne voit pas ça dans les films [normalement], et là, on y a accès et je pense qu’il l’ont fait avec respect », dit-il.

Est-ce un film de Noirs?

Will Prosper aborde lui-même l’épineuse question entourant Black Panther : Est-ce un film de Noirs?

« Je ne peux pas dire que c’est un film de Noirs, parce que si je dis que ça en est un, qu’est-ce que je dirais des autres films, de Blancs? Il faut casser cette image. C’est un film sur des êtres humains qui vivent en Afrique. »

Image promotionnelle du film « Black Panther ».Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le superhéros Black Panther interprété par Chadwick Boseman.

Photo : Marvel Studios

Black Panther est certainement un film fait par des Noirs, ajoute Katerine Verebely. Elle mentionne que Ryan Coogler, qui a réalisé et coscénarisé le film, et Kendrick Lamar, qui a signé la trame sonore, sont noirs. La distribution est à 99 % noire, poursuit la chroniqueuse culturelle.

Et la place des femmes?

Will Prosper note aussi la grande place accordée aux femmes dans le film Black Panther.

« On voit des femmes qui sont fortes, des femmes qui contrôlent. Les faibles sont des hommes. Black Panther lui-même est pas mal plus faible et il se fait sauver par les femmes », dit-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi