•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Envoyer des photos osées à Facebook pour contrer la vengeance porno?

Gravel le matin

Avec Alain Gravel

Envoyer des photos osées à Facebook pour contrer la vengeance porno?

Audio fil du jeudi 9 novembre 2017
Une femme regarde un écran d'ordinateur.

Une femme regarde un écran d'ordinateur.

Photo : iStock / hitmanphoto

Seriez-vous prêt à envoyer une photo osée de vous-même pour aider Facebook à contrer la vengeance pornographique? C'est l'idée que teste le géant américain, en collaboration avec un organisme gouvernemental australien, afin de prévenir les abus en ligne.

Dans ce projet-pilote, rapporté notamment par le Washington Post (Nouvelle fenêtre) et le Times (Nouvelle fenêtre), les internautes victimes de vengeance pornographique sont invités à envoyer la ou les photos problématiques à Facebook via l’application Messenger. La compagnie Facebook assure qu’elle ne conservera pas l’image en soi, mais plutôt une empreinte numérique de celle-ci.

Un organisme gouvernemental de l’Australie voué à la cybersécurité, baptisé Office of the eSafety Commissioner, collabore à ce projet-pilote. Les internautes victimes de vengeance pornographique doivent également remplir un formulaire sur le site de l’agence pour dénoncer le geste.

L'idée n’est pas écartée de tester aussi cette approche au Canada, aux États-Unis ainsi qu’au Royaume-Uni.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi

  • Tout un matin

  • Le 15-18

  • Ça s'explique

  • Mêlée politique

  • Flash info