Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du mercredi 1 novembre 2017

Yvon Gosselin, l’ami des chats d’Hochelaga-Maisonneuve

Publié le

Yvon Gosselin nourrit les chats errants de sa ruelle.
Yvon Gosselin nourrit les chats errants de sa ruelle.   Photo : Radio-Canada / Hugo Lavoie

Amoureux des félins depuis belle lurette, Yvon Gosselin s'occupe des chats de sa ruelle, située près des rues Joliette et Ontario, dans l'arrondissement Hochelaga-Maisonneuve à Montréal. Et il aimerait bien pouvoir contribuer à la gestion de la population féline avec le programme de stérilisation pour chats errants, si celui-ci était plus accessible.

Yvon Gosselin a eu un véritable coup de foudre lorsqu’il a découvert, par hasard, deux chatons. Il a immédiatement acheté de la nourriture et les nourrit depuis, en plus d’une dizaine d’autres chats.

Ils ont 1 an. Ça fait donc 1 an. Après, j’ai commencé à faire des abris pour chats.

Yvon Gosselin

L’homme investit environ 1000$ par an à sa cause féline.

Afin d’aider les autorités municipales à contrôler la population de chats errants, Yvon Gosselin aimerait bien pouvoir contribuer au programme de stérilisation pour chats errants de son arrondissement. Or, sa complexité le freine.

Hugo Lavoie, chroniqueur urbain à l’émission Gravel le matin, explique que le citoyen doit prendre un rendez-vous, louer une cage, au coût de 100$, et amener le chat aux bureaux de la Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) à Côte-des-Neiges afin de procéder à la stérilisation. À l’aller seulement, c’est une balade de 40 minutes en métro… avec un chat.

Yvon Gosselin propose à la SPCA Montréal de mettre sur pied des ententes avec des vétérinaires locaux. Vérifications faites par Hugo Lavoie, il semble que des démarches aient été faites par l’arrondissement, mais sans succès.

Depuis 2 ans, le projet-pilote de stérilisation des chats dans Hochelaga-Maisonneuve a permis de stériliser 20 chats.

Chargement en cours