Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du lundi 30 octobre 2017

L’appropriation culturelle analysée par Corde sensible

Publié le

À gauche, Jacques Newashish, artiste multidisciplinaire et à droite, l'animatrice Marie-Eve Tremblay.
Appropriation culturelle de l’art autochtone, un épisode de la série Corde sensible   Photo : Radio-Canada

Au-delà des cas qui font les manchettes, comme les coiffes autochtones interdites au festival Osheaga ou des déguisements d'Halloween controversés, qu'est-ce que l'appropriation culturelle? Marie-Eve Tremblay, l'animatrice de Corde sensible, s'est penchée sur le volet de la question qui touche les peuples autochtones.

En compagnie de Solen Roth, une anthropologue spécialisée dans le marché de l’art autochtone, Marie-Eve Tremblay a visité des boutiques du Vieux-Montréal. Au terme de cette tournée, l’animatrice de Corde sensible avoue qu’elle ne prendra plus jamais un objet dit autochtone dans ses mains sans demander d’où il provient.

L'expérience de Corde sensible en vidéo :

 

Chargement en cours