Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du lundi 3 juin 2019

Construire en milieux humides : quelle responsabilité pour les élus municipaux?

Publié le

Des terrains inondés derrière des maisons.
Ces terrains vacants en milieux humides, entre la 20e Avenue et la 22e Avenue, à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, étaient encore inondés plus tôt cette semaine.   Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Les récentes inondations dans le Grand Montréal ne semblent pas avoir découragé des élus municipaux de construire en zone inondable. En moins d'un mois, trois cas de projets immobiliers dans des zones à risque ont fait les manchettes. Une situation qui dépasse Marc-André Carignan, qui doute du sens des responsabilités des élus.

Une école et un projet résidentiel sont projetés à Sainte-Marthe-sur-le-Lac en zone inondable, un développement de luxe à Dorval, qui nécessiterait des travaux de remblayage de deux milieux humides, et l’érection de 114 unités d’habitation dans une zone tampon de Hudson sont les projets qui ont animé les débats dans les dernières semaines, alors que des sinistrés des récentes crues printanières attendent encore l’aide gouvernementale.

Marc-André Carignan déplore la décision des élus municipaux d’entériner de tels projets alors qu’il est de plus en plus reconnu que les boisés, les milieux humides et les terrains gazonnés en bordure des rives agissent comme des remparts à la montée des eaux au printemps.

« La première motivation est de construire pour récolter des taxes. Mais c’est un calcul à très court terme, indique le chroniqueur. La manière avec laquelle les élus municipaux gèrent les dossiers d’aménagement du territoire ne prouve pas qu’ils sont à la hauteur des responsabilités supplémentaires qu’ils réclament au gouvernement. »

Chargement en cours