Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du lundi 25 mars 2019

Google à la conquête de l'eldorado qu'est le jeu vidéo infonuagique

Publié le

Des images de la présentation de Google le 19 mars.
La plateforme Stadia permet de jouer depuis n'importe quel appareil.   Photo : Reuters / Stephen Lam

La semaine dernière, Google a lancé sa plateforme Stadia, une sorte de Netflix pour le jeu vidéo. Cette nouveauté pourrait provoquer une véritable révolution dans cette industrie, ou, comme le dit Matthieu Dugal, un « game changer ».

(L'anglais était utilisé uniquement à des fins comiques.)

Avec Stadia, Google prend le pari de dématérialiser le jeu vidéo en le faisant passer dans l’infonuagique. Grâce à cette plateforme, plus besoin de CD, de DVD ou de logiciels pour jouer à un jeu. Le chroniqueur explique que les Far Cry, Assassin’s Creed et autres Watch Dogs de ce monde seront désormais accessibles partout, en tout temps, et sur tous les appareils.

Et Google a de très bonnes raisons d’emboîter le pas à cette révolution, car le jeu vidéo est une véritable planche à billets. Matthieu Dugal rapporte ici quelques chiffres.

« Le marché du jeu vidéo a atteint la somme de 185 milliards de dollars canadiens à la fin de 2018. L’industrie a un poids comparable ou supérieur, selon les chiffres, à celui d’Hollywood. Et n’en déplaise aux puristes, le jeu vidéo est aussi une forme d’art, considéré depuis le début des années 1990 comme le dixième art. »

Chez nous, au Canada, 23 millions de personnes s'adonnent à des jeux vidéo, qu'il s'agisse de Solitaire en application mobile ou de Call Of Duty. Cela représente 61 % de la population.

Avec Stadia, Google souhaite concurrencer Amazon, qui est actuellement le meneur incontesté dans la mise au point de la technologie infonuagique.

Matthieu Dugal ajoute que l’arrivée prochaine de la 5G augmentera considérablement les capacités de Stadia en permettant une qualité de jeu mobile comparable à ce que l’on peut expérimenter sur consoles ou sur PC.

Chargement en cours