Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel
Audio fil du mercredi 13 mars 2019

Retrouver la trace des Irlandais dans l'histoire montréalaise

Publié le

Un char allégorique avec un farfadet géant tenant un pot contenant des pièces d'or défile dans les rues de Montréal en 2017.
Le 194e défilé de la Saint-Patrick à Montréal   Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

L'apport des Irlandais à l'histoire de Montréal est si bien documenté qu'on pourrait être tenté de se croire spécialiste en histoire irlandaise à quelques jours de la Saint-Patrick. Si c'est votre cas, Hugo Lavoie vous convaincra du contraire.

Pour ce faire, il a rencontré Gearóid Ó hAllmhuráin de l’École des études irlandaises de l’Université Concordia et ex-champion du monde de concertina et de cornemuse irlandaise.

D’abord, il faut revoir nos notions concernant leur immigration. Il est vrai que les Irlandais ont quitté massivement leur pays au 19e siècle en raison de la famine. Cependant, il s'agit de leur dernière vague d'immigration à Montréal. Les premiers Irlandais à s'établir ici l’ont fait à l’époque de la Nouvelle-France.

Des prêtres catholiques, des marchands et surtout des soldats ont fait la grande traversée, souligne M. Ó hAllmhuráin.

L'apport des Irlandais à l'histoire montréalaise se voit aussi - de façon moins évidente - sur les plans du vocabulaire, de la topographie et de la toponymie.

Comme les Irlandais étaient pour la plupart gaélophones, ceux qui sont venus s’installer ici ont rapidement appris le français et intégré des mots typiquement irlandais au français. Des noms de villes, comme Saint-Colomban, ou des noms de famille, comme Sylvain (Sullivan), Riel (O’Reilly) ou encore Bourque (Burke), sont de descendance irlandaise.

Autre chronique d'Hugo Lavoie : Sécurité informatique : mythes et réalité

Chargement en cours