Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Franco Nuovo
Audio fil du lundi 11 février 2019

Sécurité dans les zones scolaires : des mesures pour limiter le chaos aux abords des écoles

Publié le

Depuis la fin octobre, certains élèves de Saint-Omer troquent l'autobus pour la marche pour se rendre à l'école grâce au Trottibus.
Depuis la fin octobre, certains élèves de Saint-Omer troquent l'autobus pour la marche pour se rendre à l'école grâce au Trottibus.   Photo : Radio-Canada/Isabelle Larose

Vous enfants sont-ils en sécurité sur les rues montréalaises lorsqu'ils se rendent à l'école? Marc-André Carignan croit qu'il est temps d'agir aux abords de nos écoles pour réduire la vitesse des voitures, limiter les manœuvres dangereuses et mieux délimiter le parcours des écoliers.

Trottoirs glacés, textos au volant, demi-tours illégaux, les infractions au code de la route sont nombreuses aux heures de début et de fins des cours. D’ailleurs, un sondage du CAA datant de 2016 souligne que le deux tiers des répondants ont été témoins de comportements dangereux d’automobilistes dans des zones scolaires.

Selon le chroniqueur, la Ville de Montréal entend bien corriger la situation, avec notamment une séance d’informations sur le rôle des brigadiers et un investissement de 25 millions sur trois ans pour des mesures de sécurisation autour des écoles.

« On les connaît, les solutions. Les brigadiers en sont une, et c’est la solution facile et rapide à mettre en place. Mais il existe des solutions permanentes aussi comme revoir la configuration des rues, mais ces solutions-là vont demander de la volonté politique. »

Chargement en cours