Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Alain Gravel

24 heures, 24 histoires.


Hugo Lavoie dresse un portrait inédit du Grand Montréal en s'intéressant à des personnes, à des lieux et à des événements qui caractérisent et animent la métropole et ses environs chaque heure du jour et de la nuit.

  • Des travailleurs enfilent leur tenue de travail dans une usine.

    Une nuit de travail à l’usine

    Pour que des salades fraîches puissent être offertes chaque matin en épicerie, des travailleurs s'activent à les laver durant la nuit. Hugo Lavoie a assisté à l'arrivée de l'équipe de nuit, à minuit, à l'usine VegPro, à Saint-Patrice-de-Sherrington.

  • Un homme se tient debout derrière une caisse d'épicerie.

    Une épicerie la nuit

    Travailleurs de nuit, étudiants, patients d'hôpitaux... On croise toutes sortes de clients la nuit dans une épicerie 24/24. Hugo Lavoie s'est rendu à 1 h du matin dans une épicerie Metro du quartier Côte-des-Neiges, à Montréal.

  • Un homme derrière un comptoir dans une boîte de nuit sert une bière pression.

    À l’heure où les bars ferment

    Hugo Lavoie s'est rendu au bar Le Purple, à Saint-Jérôme, à 2 h du matin pour assister au cérémonial de la fermeture.

  • Un livreur devant sa voiture remplie de bacs en plastique remplis de viennoiserie.

    3 h, l'heure de la tranquillité pour un livreur de viennoiseries

    Entrepreneur, livreur et lutteur, Benjamin Tull, 32 ans, porte plusieurs chapeaux. Chaque nuit, à 3 h, il part faire sa tournée des cafés pour leur livrer leurs viennoiseries de la journée, confectionnées dans les locaux de son entreprise, dans Hochelaga. Le chroniqueur urbain Hugo Lavoie l'a accompagné.

  • Mélissa Lagacé en train de traire une vache.

    Traire des vaches en 2018

    L'ouvrière agricole Mélissa Lagacé se lève chaque jour à 4 h pour traire les vaches. La technologie a évolué, mais le principe reste le même. Le chroniqueur Hugo Lavoie est allé la rencontrer à la ferme où elle travaille, à Sainte-Anne-des-Plaines.

  • Chaque matin, le métro de Montréal est « allumé ».

    « Rallumer » le métro, une délicate course quotidienne contre la montre

    5 h. Chaque matin, le métro de Montréal est « allumé ». Hugo Lavoie, chroniqueur urbain à Gravel le matin, a assisté à cette délicate opération, qui est primordiale pour assurer un déplacement sans pépins aux nombreux usagers qui se rendent au travail dans le Grand Montréal.

  • Pierre-Alexandre Décary quitte Montréal chaque lundi matin pour y revenir chaque jeudi soir.

    L’aéroport, lieu de déchirement hebdomadaire pour un couple

    Pierre-Alexandre Décary et Natacha Brind'Amour sont nouvellement mariés, mais tous les lundis matin, il part vers Toronto et ne revient à Montréal que le jeudi, laissant sa femme derrière lui. À 6 h, il n'est pas le seul à utiliser l'avion comme s'il s'agissait d'un autobus, puisque beaucoup de gens d'affaires transitent par l'aéroport tôt le matin.

  • À 7 h 00, c'est l'ouverture du zoo Ecomuseum.

    La routine matinale dans un zoo montréalais

    Chaque matin, avant l'ouverture officielle du zoo, Patricia Presseau visite les animaux, les nourrit et prend de leurs nouvelles. Chaque animal du zoo Ecomuseum a sa diète personnalisée.

  • Le Centre hospitalier universitaire de Montréal

    L’aiguilleur, un médecin au coeur des décisions du CHUM

    Quel patient aura droit à un lit? Lequel sera opéré? Qui verra sa chirurgie reportée? Chaque jour, un médecin aiguilleur, un poste spécialement créé pour le Centre hospitalier universitaire de Montréal (CHUM), prend des décisions qui auront des répercussions sur la vie des patients. Hugo Lavoie, le chroniqueur urbain de Gravel le matin, a suivi celui qui occupe cette fonction durant une heure.

  • Manon Bilodeau transporte les chiens dans un autobus scolaire.

    Elle transporte des chiens en autobus scolaire

    Dans son autobus scolaire jaune, Manon Bilodeau fait des tournées quotidiennes pour ramasser ses clients à quatre pattes à Saint-Mathieu-de-Beloeil. Elle ramène ensuite les chiens chez elle et les fait courir dans le champ. Le chroniqueur urbain Hugo Lavoie est allé la rencontrer.

Chargement en cours