Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Éric Robitaille
Audio fil du samedi 23 décembre 2017

Lori Saint-Martin et le roman Cheval Indien

Publié le

Lori Saint-Martin
L’auteur et traductrice littéraire Lori Saint-Martin   Photo : Radio-Canada

L'auteure et traductrice ontarienne, Lori Saint-Martin, a traduit en français le roman Indian horse du regretté auteur ojibwé Richard Wagamese.

Au centre de ce roman, est la rencontre entre les peuples autochtones et le monde « blanc ». C’est notamment le cas du jeune ojibwé, Saul, qui est arraché à sa famille pour être envoyé dans un pensionnat autochtone près de White River.

Winnie est perché dans un arbre avec un pot de miel.
Statue de Winnie l'ourson à White River. Photo : Radio-Canada/Jeff Walters

Même s’il n’est pas heureux là, Saul découvre le hockey. Ça devient sa grande passion et il se démarque en tant que joueur dans le pensionnat. Il deviendra tellement bon qu’il réussira à s’échapper du pensionnat pour aller à Manitouwadge où il ira jouer dans une équipe autochtone, les Orignaux. Ce seront les meilleures années de Saul.

Les Orignaux connaîtront aussi beaucoup de succès. Tellement même, qu’ils se rendront dans d’autres villages nord-ontariens pour affronter les équipes de blancs. Saul sera confronté au racisme, on lui barrera l’entrée aux arénas, on l’empêchera de jouer.

Plus il est agressé, le plus il deviendra agressif. Ça le mènera à une vie difficile, d’alcoolisme entre autres avant qu’il retrouve une sorte de rédemption.

« L’histoire est importante » explique Lori Saint-Martin pour expliquer son choix de traduire le roman de Wagamese. « C’est aussi un roman qui est magnifiquement raconté » explique-t-elle. Si elle dit ne pas avoir d’affinité pour le hockey, la plume de Wagamese a permis à Saint-Martin de plonger la tête première dans cette histoire.

Cheval indien est publié chez les XYZ éditeur.

Chargement en cours