•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Inondations : déménager ou rester là

Faut pas croire tout ce qu'on dit

Avec Michel Lacombe

Tous les samedis de février, de 14 h à 16 h
(rediffusion à 22 h)

Inondations : déménager ou rester là

Audio fil du samedi 27 avril 2019
Un panneau indiquant « rue barrée » est installé dans la rue entièrement inondée.

Le chemin du Fer-à-Cheval, dans le secteur de Masson-Angrs à Gatineau, est fermé en raison de la crue de la rivière des Outaouais.

Photo : Radio-Canada / David

Des inondations importantes sévissent dans plusieurs régions du pays, notamment dans les régions d'Ottawa-Gatineau, de Trois-Rivières, de la Beauce et au Nouveau-Brunswick. Ces inondations sont récurrentes, années après année. Des zones autrefois sûres sont maintenant inondées régulièrement. Est-ce que les dédommagements à la pièce sont encore suffisants? Une solution plus globale aux inondations est-elle maintenant nécessaire en raison des changements climatiques? Les gouvernements doivent-ils forcer les personnes habitant dans des zones inondables à déménager? Est-on en train de changer d'époque climatique? Michel Lacombe en discute avec ses invités.

Invités:

GAÉTAN VACHON, maire de Sainte-Marie et préfet de la MRC de La Nouvelle-Beauce

JONATHAN JOBIN, journaliste à Ottawa-Gatineau

MARIE-PIER BOUCHARD, journaliste à Trois-Rivières

NANCY CAOUETTE, journaliste sur le terrain à Montréal

ÉLISA SERRET, journaliste à Fredericton au Nouveau-Brunswick

MICHEL C. DORÉ, professeur au département de géographie de l'UQAM, spécialiste en gestion des risques majeurs

PASCALE BIRON, professeur au département de géographie, d'urbanisme et d’environnement de l'Université Concordia, spécialiste en gestion durable des cours d'eau

PIERRE GOSSELIN, médecin-conseil à l'Institut national de santé publique du Québec

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi