Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Michel Lacombe
Audio fil du samedi 2 mars 2019

L’affaire SNC-Lavalin va-t-elle couler le gouvernement libéral?

Publié le

Une personne passe devant le logo de la compagnie SNC-Lavalin
La multinationale fait face à des accusations de fraude et de corruption.   Photo : Radio-Canada / CBC

L'ancienne ministre Jody Wilson-Raybould a livré un témoignage dévastateur dans l'affaire SNC-Lavalin cette semaine. Elle dit avoir subi pendant quatre mois des pressions de la part de l'entourage du premier ministre pour avoir refusé de revenir sur sa décision de ne pas intervenir pour éviter un procès criminel à l'entreprise. Une loi fédérale votée par les libéraux, l'accord de réparation, aurait permis à SNC-Lavalin d'éviter un procès en échange du paiement d'une amende et de certaines conditions strictes. La multinationale fait face à des accusations de fraude et de corruption. Pour le gouvernement Trudeau, à l'approche d'une élection fédérale, prévue en octobre prochain, c'est un coup dur provenant, et c'est sans précédent, de l'intérieur même du caucus du parti. Michel Lacombe fait le point avec ses invités.

Invités:

GENEVIÈVE TELLIER, professeure agrégée à l'École d'études politiques de l'Université d'Ottawa

MARTINE VALOIS, professeure de droit à l’Université de Montréal

YVAN ALLAIRE, président exécutif du conseil d’administration de l’Institut sur la gouvernance d'organisations privées et publiques (IGOPP)

JEAN-PIERRE AUBRY, économiste associé au Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO)

Chargement en cours