Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Michel Lacombe
Audio fil du samedi 9 juin 2018

Un G7 sous haute tension

Publié le

Une session de travail au G7 avec (dans le sens d'un horloge) Justin Trudeau, Emmanuel Macron(France), Shinzo Abe(Japon), Guiseppe Conte(Italie), Jean-Claude Junker(Commission Européenne), Donald Tusk(Conseil Européen), Theresa May(Grande-Bretagne), Agela Merkel(Allemagne) et Donald Trump(États-Unis)
Une session de travail au G7 le 8 juihn 2018, avec (dans le sens d'un horloge) Justin Trudeau(Canada), Emmanuel Macron(France), Shinzo Abe(Japon), Guiseppe Conte(Italie), Jean-Claude Junker(Commission Européenne), Donald Tusk(Conseil Européen), Theresa May(Grande-Bretagne), Agela Merkel(Allemagne) et Donald Trump(États-Unis)   Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Le Sommet du G7 s'ouvre vendredi dans Charlevois, alors que des désaccords importants sur le commerce, le climat et l'accord sur le nucléaire iranien opposent les États-Unis aux six autres États membres, soit le Canada, la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, le Japon et l'Italie. Le président américain, Donald Trump, a décrété des sanctions commerciales sur l'aluminium et l'acier contre le Canada, le Mexique et l'Union européenne, sanctions qui sont très mal reçues. Ce G7 sera-t-il celui de la confrontation? Michel Lacombe en discute avec ses invités.

Invités:

RAPHAËL BOUVIER-AUCLAIR, journaliste à Radio-Canada, en direct depuis le Manoir Richelieu à La Malbaie

FRÉDÉRIC MÉRAND, professeur de sciences politiques et directeur du Centre d'études et de recherches internationales de l’Université de Montréal (CERIUM)

LOUIS BÉLANGER, professeur de sciences politiques et directeur de l’Institut des hautes études internationales de l’Université Laval

STÉPHANE PAQUIN, professeur de sciences politiques à l'École nationale d’administration publique (ENAP) et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en économie politique internationale et comparée (CREPIC)

FRANÇOIS AUDET, directeur de l’Institut d’études internationales de Montréal de l’Université du Québec à Montréal (UQAM)

Chargement en cours