•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Faut pas croire tout ce qu'on dit

Avec Michel Lacombe

Cette émission n'est pas en ondes actuellement.

Power Corporation se défait du journal La Presse pour le confier à un organisme sans but lucratif

Audio fil du samedi 12 mai 2018
Montage d'une image montrant l'édifice du journal québécois La Presse.

Montage d'une image montrant l'édifice du journal québécois La Presse.

Photo : Radio-Canada

Power Corporation possédait le journal La Presse depuis 51 ans. La décision vient du constat que dans son modèle d'affaires actuel, le quotidien n'est pas rentable. Cette nouvelle structure, appelée fiducie d'utilité sociale, permettrait, si Ottawa légiférait dans ce sens, d'avoir l'appui du gouvernement fédéral ainsi que de grands donateurs, de grandes entreprises, de fondations et de citoyens. Mais La Presse n'est pas le seul journal en difficulté. Google et Facebook accaparant 80 % des revenus publicitaires numériques, les journaux se partagent des montants de plus en plus restreints. L'époque des journaux très rentables possédés par de grandes entreprises ou de riches propriétaires semble révolue. Alors quels nouveaux modèles pourraient assurer la survie des journaux et dans quelle mesure les gouvernements doivent-ils s'impliquer politiquement et financièrement? Michel Lacombe en discute avec ses invités.

JEAN-MARC FOURNIER, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne, leader parlementaire du gouvernement du Québec

MARIE-HÉLÈNE SMIEJAN, directrice générale de Médiapart

GUY CREVIER, éditeur et ancien président de La Presse

BRYAN MYLES, directeur du Devoir

JEAN-FRANÇOIS GIRARD, avocat chez Dufresne, Hébert, Comeau et spécialiste des fiducies d’utilité sociale

PIERRE TRUDEL, avocat et professeur de droit de l'information au Centre de recherche en droit public de l'Université de Montréal

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi