Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Nicolas Ouellet.
Audio fil du vendredi 31 mai 2019

Accessibilité en fauteuil roulant : des outils technologiques encore mal adaptés

Publié le

Une carte  sur laquelle plusieurs logo d'accessibilités sont apposés.
Les applications de navigation comme Google maps sont de mieux en mieux adaptées au personnes handicapées, mais il reste beaucoup de travail pour une accessibilité optimale.   Photo : iStock / Montage : Amarilys Proulx

Catherine Blanchette-Dallaire, fondatrice du répertoire en ligne OnRoule.org, considère que l'accessibilité est une question de dignité humaine avant même d'être une question de transport ou d'architecture. « En 2019, des gens sont obligés de se pisser dessus, parce qu'ils ne trouvent pas de toilettes accessibles », observe-t-elle en entrevue avec Jean-Philippe Baril Guérard.

Après un accident de sport, Catherine Blanchette-Dallaire s'est rendu compte qu'il n'existait pas de répertoire de lieux accessibles. De plus, les applications de navigation de grandes entreprises comme Google n'avaient pas d'informations sur l'accessibilité assez précises pour permettre aux personnes en fauteuil roulant de se déplacer de manière optimale.

Elle a donc fondé le site web OnRoule.org, qui recense notamment les commerces adaptés aux personnes handicapées du Québec.

Kéven Breton, journaliste et usager du transport en commun en fauteuil roulant, abonde en ce sens. Il relève les failles des applications mobiles existantes et explique qu'il doit combiner les données de trois applications pour avoir une image juste de l'accessibilité à Montréal.

Un problème qui touche tout le monde

Deux millions de Canadiens vivent avec un handicap, un nombre qui ira en augmentant à cause du vieillissement de la population. S'ils sont adaptés, le design urbain, l'architecture et le transport ont aussi la possibilité d'améliorer la qualité de vie des personnes qui doivent se déplacer en béquilles ou des parents qui utilisent une poussette.

Chargement en cours