•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

CBD : un marketing qui rappelle celui de la cigarette

Faites du bruit

Avec Nicolas Ouellet

CBD : un marketing qui rappelle celui de la cigarette

Épisode 32 : vendredi 26 avril 2019
La molécue du CBD est dessinée en avant plan. En arrière plan, la silouhette d'un plan de cannabis.

Miracle médicinal ou produit du marketing? Une chose est certaine, le CBD est sur toutes les lèvres.

Photo : iStock

Les propriétés médicinales que l'on attribue au cannabidiol (communément appelé « CBD »), un ingrédient du cannabis qui ne provoque pas d'effets psychotropes, sont nombreuses. Pour certains, ces bénéfices pourraient aller du traitement de la nausée et des douleurs chroniques à la mitigation des symptômes de la sclérose en plaques. Pour d'autres, il s'agit d'une mode qui s'estompera.

En entrevue avec le journaliste Julien Lamoureux, la Dre Marie-Ève Morin, qui travaille en dépendance et en santé mentale à la Clinique Caméléon, à Montréal, considère que l’on devrait à la fois être optimistes et prudents dans notre rapport aux dérivés du cannabis. « Quand un produit est illégal, il n’y a pas beaucoup de compagnies qui ont intérêt à l’étudier. Maintenant que c’est légalisé, on ouvre enfin la porte à des recherches sérieuses sur les vertus thérapeutiques du cannabis, se réjouit-elle. Mais en attendant, il faut pas tout prendre pour du cash. »

Un nouveau marché lucratif

Selon une société d’investissement de New York (Nouvelle fenêtre), le marché du cannabidiol pourrait avoir une valeur de 16 milliards de dollars américains dès 2025 aux États-Unis.

Pour Arnaud Granata, président du groupe Infopresse, la courbe de popularité du cannabis ne va pas sans rappeler celle du tabac dans les années 60, un produit qu’on associait à certains bénéfices pour la santé et, surtout, à un mode de vie élégant.

« On a associé certaines marques [de cigarettes] à un style de vie, explique-t-il. On nous a convaincus que fumer certaines marques nous rendrait plus forts, plus "sexy", plus "cool". »

Pour la Dre Morin, la vérité se situe probablement entre les allégations des entreprises qui souhaitent vendre du cannabis sous couvert vertueux et les médecins qui demandent plus de précautions. « Un jour, va falloir faire une conjonction entre les deux », dit-elle.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi

  • Jusqu'au bout

  • Corde sensible