•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le combat médiéval comme antidote à la grisaille

Faites du bruit

Avec Nicolas Ouellet

Le combat médiéval comme antidote à la grisaille

Épisode 8 : vendredi 26 octobre 2018
Christine St-Jean a découvert une nouvelle facette de sa personnalité grâce aux combats médiévaux.

Christine St-Jean a découvert une nouvelle facette de sa personnalité grâce aux combats médiévaux.

Photo : Fédération québécoise de combats médiévaux

« Quand les gens parlent de combats, ils disent qu'ils ont une rage, une violence en eux. Moi, ce n'est pas mon cas », explique Christine St-Jean, pour qui le combat médiéval a plutôt été une façon de se dépasser et de se faire des amis, dans un passage à vide difficile de sa vie.

« Ma mère est décédée subitement et je vivais une séparation difficile, se remémore-t-elle. C’était une période tourmentée. Je cherchais quelque chose pour m’occuper quand les enfants dormaient le soir. »

Un coup de foudre accidentel
Un soir, par hasard, Christine est tombée sur un reportage sur le combat médiéval. En visitant la page Facebook de la Fédération québécoise de combats médiévaux, elle s'est rendu compte que sa présence web était plutôt… moyenâgeuse.

Elle a donc proposé à cette fédération de l'aider à gérer bénévolement ses réseaux sociaux.

Lorsqu’elle a rencontré en personne les membres du groupe, ces derniers ont eu une révélation : Christine est grande et bâtie. Sa place devait autant être sur l'arène que derrière son clavier. Elle serait la combattante parfaite pour protéger les femmes plus petites de l’équipe et pour porter les 70 livres que pèse l’armure.

Cela a été le début d’une passion pour Christine, qui s'est facilement laissé convaincre. « J’ai commencé à m’entraîner, à courir, à prendre soin de moi[…] Ça a été un retour à la vie pour moi. Ça m’a permis de sortir, de me défouler et de me faire de nouveaux amis. »

Quelques années plus tard, Christine est bien établie dans le réseau des combats médiévaux, mais ce qui est le plus important, c’est qu’elle a appris à prendre du temps pour elle, tout en gardant ses valeurs de partage et d’entraide. « Maintenant, je sais que j’ai le droit d’avoir des envies, des projets, des rêves... J’ai droit à ces moments où je sors de ma vie de maman, du travail, et où je ne pense qu’à moi. »

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi

  • Jusqu'au bout

  • Corde sensible