Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Nicolas Ouellet.
Audio fil du vendredi 10 mai 2019

Christian Lapointe : mettre le feu aux planches après avoir soi-même été brûlé

Publié le

Une photo de Christian Lapointe en noir et blanc.
L'artiste de théâtre Christian Lapointe ressent une urgence de vivre depuis qu'il a failli perdre sa vie comme cracheur de feu.   Photo : Radio-Canada / Louis-André Bertrand

« Je suis embarqué dans l'ambulance avec Julie Snyder déguisée en bonhomme Carnaval », se remémore Christian Lapointe, artiste de théâtre et ancien cracheur de feu qui, à 19 ans, s'est embrasé pendant l'enregistrement d'un épisode de l'émission Point J, alors qu'il faisait un numéro sur scène.

En entrevue avec Gabrielle Côté, il explique que cette expérience a rendu très concret le risque de mourir. « J'ai eu de la chance de ne pas être mort, mais surtout de ne pas avoir été défiguré parce que je portais un masque. »

Pour le metteur en scène et acteur, la perception du temps a changé. « On ne remplit plus notre vie de la même manière quand on comprend dans notre chair que la mort est à tous les coins de rue. »

Chargement en cours