•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Louise Latraverse a convaincu ma mère de quitter mon père

Faites du bruit

Avec Nicolas Ouellet

Louise Latraverse a convaincu ma mère de quitter mon père

Épisode 28 : vendredi 29 mars 2019
Un portrait en noir et blanc de Louise Latraverse.

L'actrice et metteure en scène Louise Latraverse croit beaucoup à la force de la solidarité féminine.

Photo : Attractions images / Julie Artacho

« Il faut que tu partes, va-t'en, sauve-toi. » C'est avec ces quelques mots que Louise Latraverse a convaincu Evelyne Gérald, propriétaire d'une animalerie, de rompre un mariage toxique marqué par l'alcoolisme de son mari. Sachant à quel point sa mère souhaitait exprimer sa gratitude envers l'actrice, Laïma A. Gérald, a provoqué une rencontre entre les deux femmes 20 ans plus tard.

En a résulté une discussion émouvante sous le signe de la solidarité entre femmes.

« Je savais que ce n’était pas sain, mais la famille était tellement importante pour moi que je ne savais pas quoi faire », se remémore Evelyne Gérald, pour qui l’injonction de Louise Latraverse a été une bénédiction. « Vous avez sauvé ma vie et vous avez changé la vie de mes filles. La joie est revenue dans ma maison. C’est important ce que vous avez fait. »

Émue par ce témoignage, Louise Latraverse explique qu’elle avait décidé « de ne pas se mêler de ses affaires » parce qu’elle voyait une souffrance qu’elle connaissait trop bien dans les yeux d’Evelyne. « C’était un cri du cœur, se rappelle-t-elle. J’ai eu un père alcoolique. Je sais les ravages que ça fait. Combien de fois ai-je dit à ma mère de partir? Mais elle est restée. C’était son choix de vie, mais c’est une vie difficile. Dans votre regard, j’ai vu le regard de ma mère. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi

  • Jusqu'au bout

  • Corde sensible