•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éducation sexuelle vue par les jeunes : consentement, biologie et plaisir au cœur des questions

Faites du bruit

Avec Nicolas Ouellet

Éducation sexuelle vue par les jeunes : consentement, biologie et plaisir au cœur des questions

Épisode 4 : vendredi 28 septembre 2018
Une jeune femme lit un livre d'éducation sexuelle.

Au delà du débat sur l'éducation en milieu scolaire, on prend rarement le temps de demander aux adolescents ce qu'ils veulent eux-mêmes savoir.

Photo : iStock / Montage : Amarilys Proulx

« Si j'avais un conseil à donner à un parent qui ne sait pas comment parler de sexualité à son enfant, ce serait de ne pas s'asseoir et dire : "Il faut parler" [...] Il faut prendre la situation à la légère, mais pas trop. Être décontracté avec le fait de parler de [sexualité] avec son enfant, mais sérieux dans les informations qu'on doit transmettre », explique Jeanne, 13 ans.

Cette dernière, tout comme la plupart des membres de sa génération (Nouvelle fenêtre), considère qu’il revient notamment aux parents d’apprendre à leurs enfants comment l’on procrée. Cependant, elle souligne le rôle de l’école, qui devrait selon elle parler de la contraception, de puberté, de consentement, de pornographie et, surtout, de plaisir.

Les cours d’éducation sexuelle ont été réimplantés de façon obligatoire dans le réseau scolaire en septembre 2018, après près de 12 ans d’absence dans les écoles du Québec. Cette décision a été applaudie par plusieurs organismes, mais non sans soulever un débat sur le manque de formation pour les enseignants, l’insuffisance des ressources allouées aux écoles ainsi que le manque de collaboration avec les familles et le milieu communautaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi

  • Jusqu'au bout

  • Corde sensible