•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un chat pour combattre la solitude : les animaux nous marquent plus qu'on le croit

Faites du bruit

Avec Nicolas Ouellet

Un chat pour combattre la solitude : les animaux nous marquent plus qu'on le croit

Le Chat, l'animal de compagnie de Gabrielle Côté depuis 14 ans.

Le chat de Gabrielle Côté est probablement sur le point de mourir. Pour elle, c'est le moment de faire un bilan.

Photo : Radio-Canada / Véronique Côté

Quand Gabrielle Côté avait 18 ans, elle est déménagée à Montréal toute seule. Comme elle n'avait pas beaucoup d'amis et que la solitude était pesante à porter, elle décide de vendre sa batterie pour acheter un chat et ainsi avoir une présence dans son appartement. Quatorze ans plus tard, elle réalise, alors que ce compagnon risque de mourir, à quel point il a été important pour elle.

L’actrice réalise à quel point ce chat a été important dans sa vie, même s’il était souvent un fardeau pour elle.

« Mon chat va mourir et j’ai vraiment de la peine. C’est con, mais je m’attendais pas à ça. Mon chat qui s'appelle Le chat. Mon chat qui m’a réveillée toutes les nuits depuis que je l’ai. Mon chat qui a mangé les pieds de tous mes chums. Mon chat qui m’a déjà vomi sur le chest. Mon tannant de chat qui miaule, qui court, qui se sauve, qui mord. Mon maudit chat que j’aime. »

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi

  • Jusqu'au bout

  • Corde sensible