Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Nicolas Ouellet.

Épisode 12 : vendredi 23 novembre 2018

  • Le poète Jean-Paul Daoust boit de «l’eau ensoleillée», autrement surnommée «vin».

    Pourquoi la poésie rime-t-elle souvent avec eau-de-vie?

    La création artistique, particulièrement la poésie, est notoirement associée à la drogue et à l'alcool comme sources d'inspiration. La comédienne Gabrielle Côté en discute avec le poète Jean-Paul Daoust, qui lui explique que cette habitude viendrait peut-être, au Québec, de l'époque plus permissive de la contre-culture. Voir la suite »

  • Une étoile formée par des ampoules scintille dans la brume.

    La Shop des rêves : rencontre avec une fée qui exauce les vœux

    Suzie Mousseau est coordonnatrice des rêves à la Fondation Rêves d'enfants depuis 23 ans. À l'occasion d'une visite de son bureau, surnommé par tous la « Shop des rêves », elle raconte à Laïma A. Gérald la fierté, mais aussi la difficulté d'être une fée. « Quand un enfant décède avant d'avoir pu réaliser son souhait, c'est un sentiment de grande défaite », admet-elle. Voir la suite »

  • Une photo de Cynthia Turcotte, cette psychologue qui a reçu un traitement de Glybera lors d'un essai clinique à Chicoutimi.

    Remède miracle tué dans l’œuf : témoignage d'une des seules personnes à en avoir profité

    Grâce à un traitement expérimental révolutionnaire, Cynthia Turcotte a été guérie du jour au lendemain d'une maladie rare qui l'affligeait depuis sa tendre enfance : le déficit familial en lipoprotéine lipase (ou déficit en LPL). Cette maladie l'empêchait d'avoir des enfants et l'obligeait à suivre un régime monastique. Neuf ans après ce traitement qu'elle est une des seules à avoir reçu dans le monde entier, elle constate que pour guérir d'une maladie, il y a souvent un prix. Voir la suite »

Chargement en cours