Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Barbara Leroux
Audio fil du jeudi 6 décembre 2018

Tarifs supralocaux : Saint-Barnabé déplore la façon de faire de Trois-Rivières

Publié le

Une rondelle repose sur la patinoire.
Une rondelle repose sur la patinoire.   Photo : iStock

Avec l'entrée en vigueur des frais supralocaux à Trois-Rivières au début 2019, certaines des municipalités avoisinantes touchées n'auront pas d'autres choix que de refiler la facture à leurs résidents.

À Saint-Barnabé, le maire Michel Lemay déplore que la Ville de Trois-Rivières n’ait pas pu plus consulter les municipalités voisines avant d’aller de l’avant avec l’imposition de tarifs supralocaux.

Il affirme que Saint-Barnabé n’a pas à payer pour les infrastructures trifluviennes.

Pour cette raison, il croit qu’il revient à ses citoyens de décider s’ils sont prêts à assumer cette augmentation et il invite ses résidents à inscrire leurs enfants ailleurs s'ils trouvent que l’offre de Trois-Rivières devient trop chère.

Les frais supralocaux sont les tarifs pour les non-résidents qui profitent des services de loisirs et de culture d'une autre ville.

Chargement en cours