Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Barbara Leroux
Audio fil du jeudi 13 septembre 2018

Contraventions multiples : le candidat caquiste Simon Allaire raconte sa version des faits

Publié le

Trois hommes et deux femmes, debout derrière un lutrin. L'homme au centre parle.
Simon Allaire, entouré de Marie-Louise Tardif, Donald Martel, Sonia Lebel et Jean Boulet.   Photo : Radio-Canada

Nombreux excès de vitesse, véhicule saisi, permis de conduire suspendu, conduite sans permis, la feuille de route du candidat de la CAQ dans la circonscription de Maskinongé n'est pas sans tache. Simon Allaire a contrevenu à de nombreuses reprises au Code de la sécurité routière ces 15 dernières années.

Au micro de Barbara Leroux, Simon Allaire a réagi aux allégations de La Presse canadienne. Sans nier les faits, il a tout de même fait valoir que les infractions ne sont pas criminelles.

Sans vouloir minimiser les choses, oui c’est vrai, j’ai dépassé les limites de vitesse à quelques occasions, sans aucun doute. Il faut toutefois relativiser un peu, c’est sur une période de 15 ans, donc c’est environ une contravention par année.

Simon Allaire, candidat de la CAQ dans Maskinongé

En date de 2018, la dernière infraction à son dossier a été commise à la suite d’une intervention de routine d’un policier lors de laquelle il n’avait pas son permis de conduire.

Simon Allaire indique que la majorité des infractions datent de plusieurs années et que depuis, il a modifié ses comportements. « Ça fait partie d’un cheminement de vie, j’ai appris beaucoup de ça », soutient-il.

Chargement en cours