Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Barbara Leroux
Audio fil du jeudi 4 janvier 2018

Prochaines élections provinciales en Mauricie : l'analyse d'Yves-François Blanchet

Publié le

La ministre du Tourisme et députée de Laviolette, Julie Boulet, réagit au redécoupage de la carte électorale confirmée par le Directeur général des élections du Québec.
La ministre du Tourisme et députée de Laviolette, Julie Boulet, réagit au redécoupage de la carte électorale confirmée par le Directeur général des élections du Québec.   Photo : Radio-Canada

L'année 2018 sera marquée au Québec par des élections provinciales. En raison du redécoupage de la carte électorale et si on se fie aux récents sondages sur les intentions de vote, l'analyste politique Yves-François Blanchet croit que la CAQ pourrait faire une percée dans la région.

« Champlain et Maskinongé [iront] probablement dans le camp de la Coalition avenir Québec, dans le cas de Trois-Rivières, l’avance du parti libéral n’était pas très forte en 2015, c’était moins de 2-mille voix. Ils avaient donné un ministère à Jean-Denis Girard, ils le lui ont enlevé, [...] moi je pense que la Coalition avenir Québec est en bonne posture pour Trois-Rivières aussi », a-t-il expliqué en entrevue à Facteur matinal.

La Mauricie comptera alors quatre députés au lieu de cinq, en raison de la refonte de la carte électorale.

La circonscription de Saint-Maurice disparaîtra. Les électeurs seront fusionnés avec la circonscription de Maskinongé et une autre partie ira dans Laviolette pour former la future circonscription de Laviolette-Saint-Maurice.

L’actuel député libéral de Saint-Maurice, Pierre Giguère, ainsi que la députée de Laviolette Julie Boulet comptent briguer le siège de Laviolette-Saint-Maurice.

Yves-François Blanchet, ancien député péquiste de Drummond et analyste à l’émission des Ex sur ICI RDI, croit que Pierre Giguère a tort de s'accrocher à l'idée de représenter le parti libéral dans la nouvelle circonscription.

« Ce qu’il semble oublier, c’est que Philippe Couillard doit signer le bulletin de candidature et Philippe Couillard ne signera pas le bulletin de candidature de Pierre Giguère, quoi qu’il en dise, parce qu’avec Pierre Giguère comme candidat dans la nouvelle circonscription, ici aussi, la Coalition avenir Québec [...] aurait d’excellentes chances de prendre Laviolette-Saint-Maurice, tandis que contre Julie Boulet, c’est tout un défi d’aller arracher cette circonscription-là au Parti libéral. »

Avec le redécoupage de la carte électorale, la municipalité de Saint-Tite, d’où est originaire Julie Boulet, se retrouvera dans la circonscription de Champlain détenue par le député libéral Pierre Michel Auger.

Chargement en cours