•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Facteur matinal

En semaine de 6 h à 9 h

Les futurs préposés aux bénéficiaires débarquent dans les CHSLD de la Mauricie et du Centre-du-Québec

Rattrapage du mardi 28 juillet 2020
Les mains de la préposée sur le dos de la personne dans son bain.

Une préposée aide une personne handicapée à prendre son bain.

Photo : Radio-Canada

Les 358 étudiants inscrits à la formation accélérée pour devenir préposés aux bénéficiaires en Mauricie et au Centre-du-Québec commencent mardi leur stage dans les établissements des deux régions.

Ils seront présents dans les 27 CHSLD chapeautés par le CIUSSS MCQ.

C’est une belle journée, a déclaré en entrevue à Facteur matinal Louis Brunelle, directeur des ressources humaines, communications et affaires juridiques au CIUSSS MCQ. C’est pour nous inespéré d’avoir 358 personnes de plus dans nos établissements.

Les futurs préposés aux bénéficiaires ont entrepris leur formation de trois mois en juin et devraient la compléter à la mi-septembre.

Neuf candidats sur dix ont complété la partie théorique du programme au Centre de formation professionnelle Bel-Avenir à Trois-Rivières.

Le CIUSSS s’est d’ores et déjà engagé à garantir un poste à tous ceux qui en voudront.

Avant la pandémie, le CIUSSS MCQ recrutait en moyenne entre 150 et 200 préposés aux bénéficiaires par année. Il chiffrait toutefois ses besoins à environ 300 préposés.

Louis Brunelle a expliqué que l’organisation compte évaluer ses nouveaux besoins en préposés dans les prochains mois, puisque la structure de postes à l’interne a été révisée à la hausse.

Les préposés aux bénéficiaires déjà en poste seront appelés à épauler les candidats en formation pendant leur stage.

L’arrivée de centaines de nouveaux préposés aux bénéficiaires serait bien accueillie par le personnel déjà en service, selon le directeur aux ressources humaines du CIUSSS MCQ.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi