•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moins de vente d’automobiles en Mauricie en raison de la pandémie

Facteur matinal

Avec Barbara Leroux

En semaine de 6 h à 9 h

Moins de vente d’automobiles en Mauricie en raison de la pandémie

Rattrapage du jeudi 9 juillet 2020
Une femme magasine les voitures.

Le prix affiché doit inclure la plupart des éléments sauf les taxes et les frais d'immatriculation.

Photo : Associated Press / LM Otero

Il y a eu 30 % moins de ventes de véhicules en Mauricie dans les premiers six mois de 2020 comparativement à la même période l'an dernier, estime le président de la Corporation des concessionnaires d'automobiles de la Mauricie, Patrick Lessard.

En entrevue à l’émission Facteur matinal, il a expliqué que la pandémie a frappé au pire moment pour les concessionnaires.

De la mi-mars au début juin, c’est notre meilleure période de l'année, dit-il. Près de 50 % de nos ventes [sont réalisées] dans ces trois mois-là.

Les ventes ont diminué d'environ 80 % durant la période plus intense de confinement, selon lui.

Patrick Lessard affirme qu’en ce moment, l’achalandage reste moins élevé que d’habitude. Il y a moins de gens qui viennent, par contre les gens qui viennent savent ce qu’ils veulent.

Il remarque que beaucoup de gens prennent rendez-vous avec les vendeurs de voitures, ce qui était beaucoup moins le cas avant.

Le président de la Corporation des concessionnaires d'automobiles de la Mauricie affirme qu’il y a environ 2000 employés dans le domaine de la vente de voitures dans la région. Il estime que la majorité des employés ont été rappelés au travail.

Le mois de juin a été bien, constate-t-il, c’est une lueur d’espoir en Mauricie.

Il craint que les concessionnaires manquent de véhicules si les ventes augmentent considérablement dans les prochains mois. Moins de voitures ont été construites cette année à cause de la crise de la COVID-19 qui a obligé les fabricants à cesser temporairement la production.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi