•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Facteur matinal

En semaine de 6 h à 9 h

Des artistes au service des résidents confinés

Rattrapage du mardi 19 mai 2020
Deux musicien jouent à l'extérieur.

Le duo Les Deux autres offre des performances musicales aux personnes confinées.

Photo : Facebook : La Caravane philanthrope

La musique jazz et swing s'est invitée chez plusieurs personnes âgées en résidence au cours des dernières semaines. Le duo Les Deux autres, formé de Guillaume et Étienne Veillet, a joint la Caravane philanthrope dont l'objectif est d'ajouter de la couleur à la vie des personnes confinées.

C’est par l’entremise du clown humanitaire Guillaume Vermette que le duo a entendu parler de l’initiative.  Étant donné qu’il ne peut pas voyager, Guillaume (Vermette) s’implique beaucoup dans sa communauté. Il a cherché, dans son entourage, des musiciens pour égayer la vie des personnes confinées. C’est un projet qui nous a intéressés , souligne Guillaume Veillet.

Ce dernier, au violoncelle, et son frère Étienne, à la guitare, présentent un répertoire de pièces connues, remodelées à la sauce, jazz, swing ou bossa-nova.

Ils ont rejoint la Caravane philanthrope il y a deux semaines et offert des prestations dans quelques résidences pour personnes âgées et même à la maison Le Havre qui accueille, entre autres, des personnes en situation d’itinérance.

À la résidence Lokia, on a vu des couples danser sur La vie en rose. On les voit chanter aussi.

Guillaume Veillet, violoncelliste du duo Les Deux autres

 Au Havre, pour différentes raisons, il y avait des gens qui n’étaient pas sortis de leur chambre depuis deux mois. Les responsables nous ont dit que c’était un exploit d'avoir réussi à les faire sortir , relate Guillaume Veillet.

La Caravane philanthrope a aussi comme défi de se rendre en CHSLD. Comme ce sont des milieux de soins, il est plus difficile pour les résidents de sortir à l’extérieur, mais les responsables espèrent trouver une façon d’atteindre cette clientèle.

Les artistes impliqués au sein de la Caravane philanthrope ne reçoivent qu’un cachet symbolique pour rembourser une partie du coût du déplacement. D’autres artistes pourraient se joindre au mouvement d’ici peu. Le slameur, et conseiller municipal de Trois-Rivières, Dany Carpentier est de ceux-là.

La Caravane est toujours à la recherche de milieux pour se produire et lance donc un appel aux résidences qui souhaiteraient organiser des performances musicales.

On peut suivre les activités de la Caravane philanthrope sur sa page Facebook (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi