•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19  :  le sort des enfants vulnérables en temps de crise

Facteur matinal

Avec Barbara Leroux

En semaine de 6 h à 9 h

COVID-19  :  le sort des enfants vulnérables en temps de crise

Rattrapage du mardi 24 mars 2020
La main d'un enfant en train d'écrire dans un cahier d'école

Les enfants sont confinés chez eux.

Photo : CBC / Steve Bruce

Les enfants qui vivent dans des milieux plus difficiles sont particulièrement vulnérables aux effets négatifs de l'isolement.

Les études le démontrent : le stress est un facteur de maltraitance important, surtout pour les familles vulnérables, a indiqué Claudia Lebel, coordonnatrice du Centre de pédiatrie sociale de Trois-Rivières, en entrevue à Facteur matinal. Ça fait entre autres en sorte que le degré de disponibilité parentale est réduit.

La situation est d’autant plus préoccupante que les réseaux de protection traditionnels des enfants vulnérables (écoles, services de garde, ressources communautaires, etc.) sont fermés ou présentent une offre de services réduite jusqu’à nouvel ordre.

Le Centre de pédiatrie sociale de Trois-Rivières a dû annuler ses activités cliniques et régulières, mais maintient la disponibilité d’intervenantes, qui appellent notamment toutes les familles qui ont recours aux services du Centre.

Aucune situation critique n’est parvenue pour le moment aux oreilles du Centre, qui se félicite par ailleurs que les familles inquiètes le joignent d’elles-mêmes pour s’informer des ressources et faire part de leurs besoins.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi