•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un retour précipité d’Argentine haut en rebondissements pour Steven Roy Cullen

Facteur matinal

Avec Barbara Leroux

En semaine de 6 h à 9 h

Un retour précipité d’Argentine haut en rebondissements pour Steven Roy Cullen

Rattrapage du lundi 23 mars 2020
Steven Roy Cullen sourit à la caméra

Le candidat de Québec solidaire dans la circonscription de Champlain aux élections provinciales d'octobre 2018, Steven Roy Cullen.

Photo : Dominic Bérubé

Le directeur de la Gazette de la Mauricie et ex-candidat de Québec solidaire Steven Roy Cullen est revenu vendredi d'Argentine, après maints rebondissements.

Il a raconté en entrevue à Facteur matinal comment s’est passé son retour au pays. Avec quatre autres touristes étrangers, il a notamment dû conduire pendant 18 heures pour se rendre jusqu’à l’aéroport de Buenos Aires.

Une partie de son périple s’est fait sous escorte policière, à la demande des autorités locales d’une province par laquelle il passait. On n'a jamais craint pour notre sécurité, mais quand les policiers ont pris nos passeports pour trois heures, là on a été stressés.

En Argentine, tout a changé en l’espace de 24 heures par rapport à la pandémie de COVID-19, a rapporté Steven Roy Cullen. Un climat de peur, de panique s’était installé, les gens n’accueillaient plus les touristes.

De retour au pays depuis vendredi, Steven Roy Cullen et sa conjointe sont maintenant en isolement volontaire chez eux.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi