•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La rénovation de l’église Notre-Dame-des-Sept-Allégresses écartée par les fidèles

Facteur matinal

Avec Barbara Leroux

En semaine de 6 h à 9 h

La rénovation de l’église Notre-Dame-des-Sept-Allégresses écartée par les fidèles

Rattrapage du mercredi 12 février 2020
La croix d'un clocher d'église.

La Cour d’appel du gouvernement fédéral a statué que l’Église d’athéisme du centre du Canada n’est pas une église.

Photo : Radio-Canada / Archives

Il en coûterait trois millions de dollars pour rénover l'église Notre-Dame-des-Sept-Allégresses, située sur le boulevard Saint-Maurice à Trois-Rivières. Une somme jugée démesurée par plusieurs fidèles, qui suggèrent la vente du bâtiment.

Les membres du conseil de la fabrique de la paroisse Du-Bon-Pasteur ont tenu une rencontre, mardi, pour discuter avec les paroissiens de l’avenir de l’église. Selon le conseiller municipal Pierre Montreuil, plusieurs d’entre eux ont jugé que le scénario de la rénovation était irréaliste, en raison des coûts importants.

Je suis très heureux d’avoir entendu des personnes réalistes, indique le conseiller du district du Carmel, qui était présent à la rencontre à titre de paroissien.

Il se dit soulagé de constater que l’attitude du groupe contrastait, selon lui, avec celle des paroissiens de l’église Saint-Jean-de-Bréboeuf, qui s’étaient opposés avec véhémence à la vente de leur église à la communauté musulmane.

Le scénario de la démolition serait aussi très onéreux. Selon Pierre Montreuil, il faut trouver des promoteurs qui souhaitent transformer le bâtiment. Ce n’est pas évident du tout de trouver quelqu’un qui va transformer une église. Mais il y en a, d’autres églises qui sont dans la mire de promoteurs, assure le conseiller.

Il croit que le conseil de fabrique devrait considérer toute offre sérieuse d’un promoteur qui souhaiterait acheter et transformer l’église.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi