•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prostitution juvénile : l'opération qui a mené à l'arrestation de 9 hommes à Drummondville

Facteur matinal

Avec Barbara Leroux

En semaine de 6 h à 9 h

Prostitution juvénile : l'opération qui a mené à l'arrestation de 9 hommes à Drummondville

Audio fil du vendredi 4 octobre 2019
Côté d'une voiture de police

Archives

Photo : Radio-Canada / Marilyn Marceau

Des enquêteurs des crimes majeurs, de la cybercriminalité et la lutte au proxénétisme ont participé à l'opération qui a mené à l'arrestation de neuf hommes dans la Centre-du-Québec.

Les hommes âgés de 29 à 51 ans ont été arrêtés par la Sûreté du Québec (SQ) cette semaine.

Mercredi et jeudi, on a repéré des personnes qui tentaient d’entrer en contact avec des personnes qui pouvaient avoir l’apparence de personnes mineures, via Internet, a expliqué la porte-parole de la SQ Ingrid Asselin, en entrevue à l’émission Facteur matinal.

Les neuf hommes, qui n'avaient pas nécessairement de liens entre eux, se sont présentés dans un hôtel à Drummondville et ont été arrêtés après avoir conclu une entente pour des services sexuels avec la jeune femme.

La sergente précise que les hommes savaient alors qu’ils étaient en compagnie de mineures et les policiers les ont arrêtés avant qu’ils ne passent à l’acte.

Deux arrestations à Trois-Rivières

La Sûreté du Québec et la police de Trois-Rivières ont arrêté jeudi deux personnes pour des délits de nature sexuelle.

Luc Fournier, 24 ans, de Saint-Stanislas et Thierry Charrette, 37 ans, de Trois-Rivières ont comparu au palais de justice de Trois-Rivières pour faire face à des accusations d’avoir obtenu des services sexuels contre rétribution d’une personne de moins de 18 ans et d’agression sexuelle.

L’enquête initiée il y a quelques mois a permis d’établir que les infractions auraient été commises entre le 1er janvier 2018 et le 31 août 2018.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi