Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Barbara Leroux
Audio fil du jeudi 18 juillet 2019

Le PDG du Cirque du Soleil « très fier » de Joyeux calvaire

Publié le

Des danseurs éclaboussent les spectateurs aux première rangées
Les danseurs de «Joyeux calvaire» surprennent les spectateurs.   Photo : Radio-Canada

« Je suis très fier de l'équipe », a déclaré le président-directeur général du Cirque du Soleil, Daniel Lamarre, qui a assisté mercredi soir à la première du spectacle hommage aux Cowboys Fringants à l'Amphithéâtre Cogeco, à Trois-Rivières.

Les numéros de danse de la troupe de danse trifluvienne ont particulièrement impressionné Daniel Lamarre, qui est originaire du secteur de Grand-Mère, à Shawinigan.

Je pense que la danse a joué un rôle particulier, [...] ça a apporté une touche incroyable.

Daniel Lamarre, PDG du Cirque du Soleil

Les danseurs étaient dirigés par le chorégraphe de Trois-Rivières Vincent Desjardins.

Le Cirque du Soleil avait d’ailleurs à coeur d’inclure des artistes de la région.

« C’est extrêmement important pour le Cirque, c’est important pour moi, personnellement », a-t-il déclaré en entrevue à l’émission Facteur matinal.

Il a affirmé que le Cirque du Soleil inclut des gens de la région, mais pas à n’importe quel prix : « en s’assurant que la qualité est là et cette fois-ci, la qualité, c’était indéniable ».

Pour moi, c’est une façon de mettre le talent de Trois-Rivières à l’avant-plan et je pense que ça n’a jamais été réussi autant que cette année.

Daniel Lamarre, PDG du Cirque du Soleil

Lorsqu'on lui a demandé si la musique sera endisquée, comme pour le spectacle Stone, le PDG a dit que ce n’est pas exclu, mais que l’équipe « se concentre sur le contenu du spectacle ».

Daniel Lamarre trouve que la formule actuelle des spectacles « fonctionne encore très bien ». Il n’y a donc pas de gros changements sur ce plan à l’horizon.

Il a affirmé que la musique québécoise va rester au coeur des prochains spectacles de la série hommage. « On va toujours continuer à Trois-Rivières d’utiliser la musique d’ici », a-t-il indiqué.

Chargement en cours