•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Facteur matinal

En semaine de 6 h à 9 h

La pétille du vendredi de Maxime Langlois

Rattrapage du vendredi 24 juillet 2020
Trois canettes de bières posées sur une table.

La sélection de la semaine de Maxime Langlois de la Barik.

Photo : La Barik

Chaleur et histoire, voilà ce qui a guidé Maxime Langlois dans le choix de ses bières de la semaine. Les deux premières se prennent bien en période de chaleur alors que la troisième a été brassée spécialement pour souligner les cent ans du quotidien Le Nouvelliste.


P’tite cocotte, À La Fût de Saint-Tite

Cette session IPA à 3,8 % d’alcool est douce en bouche et présente un corps mince. Le goût de céréale tend vers des arômes d’agrumes. Elle se prend bien lorsqu’il fait chaud.

Maxime Langois, La Barik

Felis Nigripes, Noctem de Québec

Une autre session IPA qui présente, pour sa part, 4% d'alcool. Cette fois, la céréale laisse ressortir une saveur de mandarines et on décèle aussi de la noix de coco. L’attaque est un peu amère, mais la finale est très sèche.

Maxime Langlois

La Bien encrée, La Route des brasseurs

Le regroupement des brasseurs de la Mauricie présente cette lager à 4,7 % d’alcool pour célébrer les 100 ans du Nouvelliste. Les procédés pour une lager sont vieux, mais le brasseur du Gambrinus les a adaptés pour faire la Bien encrée, à l'imagine du Nouvelliste qui a du s’adapter au fil du temps.

Maxime Langlois

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi