•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Facteur matinal

En semaine de 6 h à 9 h

Édito de la semaine avec Noëlla Champagne et Denis Roy

Rattrapage du mercredi 13 mai 2020
Montage photo portraits.

Noëlla Champagne et Denis Roy.

Photo : Radio-Canada

Il n'y a pas de doute, les invités de la semaine de l'Édito de Facteur matinal se rendront à la suggestion du premier ministre François Legault et porteront le masque en certaines circonstances. L'ancienne députée, Noëlla Champagne, et le conseiller municipal de Trois-Rivières, Denis Roy, ont passé une heure avec l'équipe mercredi matin pour commenter l'actualité.


Le port du masque

Coronavirus : Legault recommande « fortement » le port du masque

C’est une mesure qui s’ajoute aux autres qui, elles, demeurent encore très importantes. J’utilisais déjà mon foulard dans certaines situations. Mon masque est en commande et je vais le porter. Mais j’invite les auditeurs à se documenter sur la façon de le porter et de l’enlever.

Denis Roy

L’obligation de le porter m’aurait heurtée parce que la situation n’est pas la même dans toutes les régions. Il y a des moments où ce serait inutile de le porter, mais dans certaines circonstances, oui, je vais le porter.

Noëlla Champagne

L'avenir des terrains d'Aleris

La démolition d’Aleris en voie d'être commencée

Ce serait le fun de réussir ce projet-là qui serait un élément moteur pour ce secteur de la ville. On est en plein coeur du Cap-de-la-Madeleine bâti. J’y vois un projet de mixité : espaces verts, accès à une première propriété, développement et mobilité durable.

Denis Roy

Comme députée, j’avais déjà des plaintes en 2009. Une petite fortune a été engloutie dans tout ça en raison, entre autres, des problèmes juridiques. Il y a quelque chose d’extraordinaire à faire, c’est vrai. Est-ce ça se fera demain matin? Je vais me garder une petite gêne parce que ça fait longtemps que ça traîne.

Noëlla Champagne

Reprise des débats à l’Assemblée nationale

Rentrée parlementaire à Québec

La joute politique arrive et je souhaite qu’on ne dérape pas. Ce n’est pas le temps pour ça. On ne doit pas recommencer à se crêper le chignon. Ce serait mauvais et non productif. On a besoin de questionnements pertinents, de commentaires et de bonnes suggestions.

Noëlla Champagne

La ligne est mince entre le rôle démocratique de l’opposition et essayer de marquer des points facilement en raison de la pandémie. Pour ce qui est de la situation dans les CHSLD, aucun parti ne peut blâmer l'autre parce qu'ils ont tous fait des choix qui ont mené à la situation actuelle.

Denis Roy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi