•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enfin samedi

Avec Isabelle Ménard

Samedi de 7 h à 11 h

5400 kilomètres à vélo pour rejoindre son frère jumeau

Rattrapage du samedi 4 juillet 2020
Un jeune homme couché par terre, devant son vélo.

Sacha Tremblay

Photo : Photo de presse

Vous avez peut-être déjà rêvé de faire la traversée du Canada en voiture, en train ou même à vélo. Sacha Tremblay, un jeune Québécois de 19 ans, lui, n'a pas hésité une seconde à monter sur son vélo et partir à l'aventure.

Pendant les 2 prochains mois, il roulera donc près de 5500 kilomètres de la municipalité de St-Fulgence au Saguenay jusque dans l’ouest du pays, plus précisément à Zeballos en Colombie-Britannique, où se trouve déjà son frère jumeau.

C’est certain que des hôtels, ça m’aurait fait un voyage très dispendieux si j’y couchais chaque soir. Donc c’est souvent c’est dans des campings ou dans des endroits publics où il est permis de camper. C’est vraiment minimaliste, j’ai le minimum d’équipement possible, mais j’ai tout pour survivre quand même, c’était ça aussi le but de l’aventure.

Sacha Tremblay

Le plus surprenant, c’est que Sacha Tremblay ne s’est pratiquement pas entraîné avant de se mettre en selle le 15 juin dernier, il s’est procuré son vélo seulement deux semaines avant son départ.

J’avais la force mentale, je pense, pour commencer et m’entraîner. Maintenant, après 19 jours, je me suis adapté à mon vélo et je peux faire 100 kilomètres par jour, sans problème.

Sacha Tremblay

Il était de passage dans le Nord de l’Ontario ces derniers jours. Il a visité Timmins, Wawa, White River, Marathon et Terrace Bay.

Il est possible de suivre son périple sur la page Facebook : Sacha traverse le Canada/Sacha across Canada (Nouvelle fenêtre).

Vous pouvez aussi l’aider monétairement, en faisant un don sur sa page GoFundMe (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi