•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

<em>Contes et Légendes du Queeristan&nbsp;</em>: se bercer de balados inclusifs

Enfin samedi

Avec Isabelle Ménard

Samedi de 7 h à 11 h

Contes et Légendes du Queeristan : se bercer de balados inclusifs

Rattrapage du samedi 27 juin 2020
Portrait de Jo Güstin. En arrière-plan, un ciel nuageux est réfléchi dans une grande fenêtre.

Jo Güstin

Photo : Hugo Comte

Contes et Légendes du Queeristan, ce sont des courtes fictions afroqueer non érotiques, avec des personnages empruntés des contes de fées ou de la culture populaire, réinventés pour être issus de la diversité sexuelle.

L’autrice, narratrice et idéatrice du projet, Jo Güstin est humorsite et autrice originaire du Cameroun, qui s’est installée à Toronto l’an dernier après des passages en France, au Japon et en Allemagne.

Son balado est une réponse à un besoin qu’elle a senti personellement : celui d’aider aux personnes engagées à se reposer.

J’avais envie de poser ma tête sur les genoux d’une personne queer qui me caressera le front et me lira une histoire, une utopie en fait, où les choses se passent bien pour moi, raconte Jo Güstin.

Je me suis dit que si j’ai ce besoin en particulier maintenant, il y a d’autres personnes qui doivent avoir ce besoin.

Affiche sur laquelle on voit le titre du balado avec un dessin de Jo Güstin, assise derrière un microphone avec un livre sur les jambes.

Image promotionnelle du balado « Contes et Légendes du Queeristan »

Photo : Courtoisie

D’habitude, je crée des dystopies, mais là je n’avais pas besoin de ça. Là, j’avais besoin de bien. Donc, j’ai créé le Queeristan en créant le monde dans lequel je veux être.

Ayant publié des épisodes de façon hebdomadaire depuis le printemps, Jo Güstin s’est imposée le défi d’inventer et de faire paraître une nouvelle histoire à chaque dimanche pendant un an.

Contes et Légendes du Queeristan est disponible sur toutes les plateformes de streaming majeures.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi