•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Enfin samedi

Avec Isabelle Ménard

Cette émission n'est plus à l'antenne

L'univers des hématophages, ces animaux qui se nourrissent de sang

Rattrapage du samedi 16 novembre 2019
Une chauve souris vampire les ailes déployées dans une grotte sombre

Une chauve souris vampire, une espèce hématophage

Photo : Musée royal de l'Ontario / Sherri and Brock Fenton

Le sang est une source de nutrition pour plus de 30 000 espèces animales suceuses de sang.

L'exposition Soif de sang : Des créatures légendaires aux sangsues examine l'évolution de l'hématophagie; des voraces sangsues qui aspiraient le sang des patients à des fins thérapeutiques aux barbiers et médecins qui incisaient les veines pour redonner de l'énergie au Moyen Âge et à l'époque victorienne.

On y apprend les habitudes de vie et les préférences gastronomiques de ces animaux suceurs de sang : par exemple, chez les mouches noires, les mâles ne sont pas hématophages, contrairement aux femelles qui ont besoin de sang pour le développement des œufs.

Les scientifiques ignorent encore pourquoi, mais les personnes du groupe sanguin O se font piquer davantage par les moustiques que celles des groupes sanguins A ou B.

Gros plan sur la bouche ronde tapissée de dents acérées d'une lamproie marine dans un aquarium

Gros plan sur la bouche ronde tapissée de dents acérées d'une lamproie marine, un poisson primitif qui ressemble à l'anguille.

Photo : Olivier Mercure - Radio-Canada

Les sangsues peuvent ne se nourrir qu'une seule fois par année. Elles ne mordent que lorsqu'elles sont affamées. Quant aux lamproies, elles sont souvent considérées comme des fossiles vivants puisque ces poissons primitifs n'ont pratiquement pas changé depuis 360 millions d'années.

Olivier pose à côté du buste de Dracula le vampire dans l'exposition Soif de sang au Musée Royal de l'Ontario

Dracula, le vampire « séducteur et raffiné » dans l'exposition Soif de sang au Musée Royal de l'Ontario

Photo : Francine Ravel - Radio-Canada

L'exposition fait également un détour vers la culture populaire, du roman Dracula aux créatures imaginaires d'Australie ou d'Amérique du Sud, en passant par les multiples représentations des vampires au cinéma.

Francine et Olivier sont allés visiter l'exposition, très exhaustive et très bien organisée en différentes sections.

À l'exposition "Soif de sang" une sculpture rouge représente les globules rouges dans le sang

Exposition Soif de sang»: les hématophages n'ont besoin que des globules rouges du sang.

Photo : Olivier Mercure - Radio-Canada

Les animaux hématophages sont eux-mêmes de la nourriture pour d'autres animaux...Tous ces animaux sont utiles et importants pour les écosystèmes et l'équilibre dans le monde.

Julie Tomé, enseignante en sciences au Musée royal de l'Ontario

L'exposition Soif de sang : Des créatures légendaires aux sangsues est présentée au Musée royal de l'Ontario à Toronto jusqu'au 22 mars 2020 et, comme toutes les expositions du ROM, elle est bilingue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi