Vous naviguez sur l'ancien site
Aller au menu principal Aller au contenu principal Aller au formulaire de recherche Aller au pied de page
Ici Radio-Canada Première

Contrôleur audio

Extension Flash Veuillez vous assurer que les modules d'extension (plug-ins) Flash sont autorisés sur votre navigateur.

Chargement en cours

Olivier Mercure
Enfin Samedi
Audio fil du samedi 17 août 2019

La rappeuse Naya Ali est à Sudbury pour le Festival Up Here

Publié le

Naya Ali avec un bandeau rouge dans les cheveux, devant un paysage désertique.
La rappeuse Naya Ali   Photo : Naya Ali

La rappeuse éthiopienne basée à Montréal, Naya Ali, est de passage à Sudbury dans le cadre du Festival Up Here. Certains la décrivent comme étant une étoile montante dans son domaine. Pourtant, cela fait moins de deux ans qu'elle s'est officiellement lancée dans le rap.

En entrevue à Enfin samedi, l'artiste explique qu’après avoir fait des études et pris le temps de se connaître, elle s’est rendu compte qu’il fallait qu’elle s’investisse en elle-même, au lieu de dépenser son temps à faire avancer les rêves d’un employeur.

Naya Ali n’a pas eu d’appréhensions à l’idée de faire du rap alors qu’elle a la trentaine, au contraire.

Je sais qui je suis et ça se traduit dans la musique aussi. La musique que je fais ça vient de mon esprit et de mon coeur, c’est pour ça que ça "catche" vite. Si j’avais fait ça dans ma vingtaine, ça n’aurait pas donné le même résultat, car je ne me connaissais pas assez bien.

La rappeuse Naya Ali

La rappeuse estime qu’elle n’a pas à aller chercher les gens qui ne savent pas apprécier le rap. Le bon rap sait démontrer une démarche artistique, donne aux auditeurs une certaine énergie et fait beaucoup plus que juste aller vite selon Naya Ali. Elle estime par ailleurs qu’il existe suffisamment de ressources pour que ceux qui ne comprennent pas le rap en apprennent davantage.

Même si le rap est souvent associé à une image dure qui peut faire fuir certains amateurs de musique, elle considère que c’est normal parce que cette musique vient des temps durs et qu’elle commence des révolutions. Mais il ne faut pas se limiter aux apparences.

C’est "rough", mais ça ne veut pas dire que ce n’est pas vulnérable, que ce n’est pas honnête, que ça ne vient pas de l'esprit. C’est une réflexion de moi aussi, j’ai différents côtés.

La rappeuse Naya Ali

Naya Ali travaille en ce moment sur son premier album complet, elle veut prendre son temps pour bien faire les affaires. Elle promet un album qui va être inattendu.

Chargement en cours