•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dernière fin de semaine pour la pêche aux poulamons

En direct

Avec Barbara Leroux

En semaine de 15 h à 18 h

Dernière fin de semaine pour la pêche aux poulamons

Rattrapage du vendredi 19 février 2021
De petites cabanes de pêche bordant un chemin.

Les pourvoyeurs de la rivière Sainte-Anne, à Sainte-Anne-de-la-Pérade, se préparent activement en vue de la pêche aux petits poissons des chenaux.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

C'est la fin d'une saison atypique pour l'Association des pourvoyeurs de la rivière Sainte-Anne. Ils ont d'abord tardé à avoir le feu vert pour pouvoir opérer en temps pandémique. Puis, la température était trop douce en début de saison.

La deuxième moitié de saison a été heureusement plus achalandée.

On est content d'avoir réussi notre saison avec aucune éclosion. Tout a été fait dans les règles. On est très content d'avoir réussi à faire cette saison-là, énumère le président de l'Association des pourvoyeurs de la rivière Sainte-Anne, Steve Massicotte.

Il souligne que les familles se réjouissaient d'avoir une telle activité à faire avec leur bulle familiale.

Les journées pédagogiques sur semaine, on affichait complet, souligne M. Massicotte. C'est un beau succès.

Le président de l'Association des pourvoyeurs de la rivière Sainte-Anne mentionne que les visiteurs ont été discipliné.

Les gens qui venaient à la pêche cette année restaient dans leur chalet. Il faisait des commandes aux restaurants et les restaurateurs venaient livrer directement à leur chalet. Les gens ne se promenaient pas sur la rivière, continue M. Massicotte.

Alors que normalement, le site accueille 100 000 personnes pour l'ensemble de la saison, c'est plutôt autour de 9000 personnes qui ont fréquenté la rivière cette année.

Quelques annulations ont été faites pour la fin de semaine. Les pêcheurs intéressés peuvent appeler pour tenter de réserver pour dimanche le 21 février.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi