•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La neige est en processus de fabrication pour l’ouverture de la station de ski Vallée-du-Parc

En direct

Avec Barbara Leroux

En semaine de 15 h à 18 h

La neige est en processus de fabrication pour l’ouverture de la station de ski Vallée-du-Parc

Rattrapage du mardi 24 novembre 2020

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Depuis lundi, les canons à neige fonctionnent à plein régime à la station de ski Vallée-du-Parc de Shawinigan, histoire de fabriquer la neige et préparer la nouvelle saison qui s'annonce différente cette année, dans le contexte de pandémie.

Le directeur général de la station, Alain Beauparlant, souhaite que les prochaines journées soient froides pour maximiser les conditions et ouvrir la station aux skieurs autour du 15 décembre.

Je dois probablement être la seule personne qui souhaite beaucoup de froid parce que ça nous permet de fabriquer beaucoup de neige, soulignait-il mardi à l’émission En Direct.

La pluie annoncée pour les prochains jours ne devrait d’ailleurs pas affecter les conditions si les journées qui suivent sont froides, dit-il.

La fabrication de toute cette neige artificielle est d'autant plus importante que M. Beauparlant souhaite ouvrir un maximum de pistes cette année afin de disperser les skieurs à travers la montagne.

Rappelons que les stations de ski ont obtenu, en octobre, l'aval de la Santé publique pour aller de l'avant avec une saison qui avait été écourtée l'an dernier.

Pour respecter les mesures sanitaires cet hiver, Alain Beauparlant estime que la principale difficulté sera d’accueillir les personnes à l’intérieur du chalet. La distanciation de deux mètres devra y être respectée, tout comme le port du masque. La superficie du chalet imposera donc un nombre limité de personnes.

Si la Mauricie demeure en zone rouge, les skieurs doivent par ailleurs s’attendre à des délais d’attente plus grands que les autres années du côté des remontées mécaniques. M. Beauparlant explique que si les skieurs ne font pas partie d’une même famille, on n’acceptera qu’une seule personne à la fois dans les télésièges au lieu de quatre, comme les années passées.

Enfin pour le moment, il attend toujours les consignes en ce qui concerne les cours de groupe pour prendre des décisions en ce sens.

Grosse saison en vue

Les skieurs ne semblent pas embêtés outre-mesure par les mesures sanitaires à prévoir. C’est du moins ce qui ressort de la vente des billets de saison, se réjouit le directeur des lieux. Jusqu'à présent, quelque 4100 cartes de membres ont été vendues, ce qui en fait la plus importante saison des dernières années, souligne M. Beauparlant.

Il s'attend à une vente accrue encore au cours des prochaines semaines puisque la vente des billets de saison se poursuit jusqu’au 31 décembre et que la période des Fêtes est une période prospère à ce niveau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi