•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En direct

Avec Barbara Leroux

En semaine de 15 h à 18 h

L'intersection Bellefeuille/Côte Richelieu à Trois-Rivières sécurisée sous peu

Rattrapage du lundi 16 novembre 2020
Un panneau limite la vitesse à 30 km/h

Un panneau limite la vitesse à 30 km/h

Photo : CBC/Brian Higgins

Un aménagement temporaire doit être installé dans les prochains jours pour sécuriser l'intersection de la rue Bellefeuille et de la Côte Richelieu, à Trois-Rivières, située tout près d'une école primaire.

La conseillère municipale du district de Chavigny, Maryse Bellemare, a expliqué en entrevue à l’émission En direct que l’aménagement sera déployé sur le seul des quatre segments de rues qui n’a pas de trottoir.

Ce ne sera pas un trottoir, mais un aménagement avec des blocs pour sécuriser le coin de la rue, a illustré la conseillère.

Les installations temporaires proposées par le service municipal des travaux publics devraient être mises en place d’ici vendredi ou au début de la semaine prochaine.

Le projet d’aménagement doit auparavant être soumis à l’inspecteur de la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) qui avait rédigé un rapport sur les risques que présente l’intersection Bellefeuille/Côte Richelieu.

La semaine dernière, la CNESST avait donné raison au syndicat des brigadiers, qui affirme que l’intersection est trop dangereuse pour y laisser un seul travailleur sur cette artère fort achalandée.

Après un refus de travail et la conclusion de cette enquête, la Ville de Trois-Rivières avait ordonné à la brigadière de rester à la maison, le temps de réorganiser le travail.

Les policiers de Trois-Rivières avaient été chargés d'assurer la sécurité des élèves qui empruntent l'intersection jusqu'au retour de la brigadière.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi