•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En direct

Avec Barbara Leroux

En semaine de 15 h à 18 h

Victoriaville et Plessisville passent au rouge

Rattrapage du vendredi 16 octobre 2020
Le centre-ville de Victoriaville.

Le centre-ville de Victoriaville.

Photo : Radio-Canada / Catherine Bouchard

Les restaurants et les bars de Victoriaville et Plessisville ont dû fermer leurs portes vendredi, puisque ces villes viennent de passer en zone rouge. Les écoles et les activités sportives devront faire les ajustements d'ici lundi.

Le maire de Victoriaville, André Bellavance, souligne que son équipe était déjà prête à cette éventualité.

Pour la population, évidemment, c'est de la déception, un peu de résignation. Par contre, il faut le dire, il y a plusieurs semaines, on avait eu des augmentations assez considérables du nombre de cas. On a eu un cas d'éclosion dans une résidence pour personnes âgées. Les gens sont au courant de ça, souligne le maire.

Les sports d'équipes et de contacts sont interdits et les salles d'entrainement doivent fermer. La pratique de sports individuels comme le patinage libre et la natation libre sont toutefois possibles dans les installations intérieures.

Les services administratifs se feront par téléphone ou par courriel. La bibliothèque de Victoriaville offrira une collecte sans contact.

Une manifestation contre les mesures sanitaires est prévue samedi après-midi devant les bureaux du député d'Éric Lefebvre. Le maire estime que les gens ont le droit de manifester si ça se fait selon les lois.

Il faut porter le masque. Il faut respecter les règles, indique-t-il.

La MRC de l'Érable, dont fait partie la Ville de Plessisville, passe aussi au rouge.

On avait déjà fermé l'hôtel de ville, car la semaine dernière, on a appris qu'on avait trois cas positifs dans notre administration. Les services demeurent. On a le télétravail, affirme le maire de Plessisville, Mario Fortin.

La municipalité avait offert un service de livraison de livres de la bibliothèque municipale, lors de la première vague, pour les personnes plus vulnérables.

On est en train de remettre sur pieds ce service-là. Les gens pourront appeler pour réserver un volume et on se fera un plaisir de leur livrer, souligne le maire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi