•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

En direct

Avec Barbara Leroux

En semaine de 15 h à 18 h

Nos insolites : le hibou de Saint-Tite

Rattrapage du mercredi 2 septembre 2020
L'observatoire du ciel en forme de hibou est situé sur la route 153, à Saint-Tite.

L'observatoire du ciel en forme de hibou est situé sur la route 153, à Saint-Tite.

Photo : Radio-Canada / Elyse Allard

Depuis la fin des années 60, une tour d'observation en forme de hibou s'élève derrière un bungalow de la route 153 à Saint-Tite.

La tête de l’oiseau contenait anciennement un puissant télescope qui servait à observer le ciel. L’homme derrière le hibou est l’astronome amateur Jean-Guy Veillette, qui travaillait à l’usine de bottes Boulet, à Saint-Tite. Il invitait les curieux, dont des groupes scolaires, pour leur faire partager sa passion pour les étoiles.

Les yeux du hibou servent de fenêtres, par lesquelles on peut observer le ciel avec des télescopes.

Les yeux du hibou servent de fenêtres, par lesquelles on peut observer le ciel avec des télescopes.

Photo : Radio-Canada / Elyse Allard

Décédé en 2009, Jean-Guy Veillette a laissé derrière lui ce symbole de la municipalité, autre que son fameux festival western. Aujourd’hui encore, nombreux sont les passants à s’arrêter devant l’observatoire pour le photographier avant de reprendre la route.

L'astronome amateur de Saint-Tite, Jean-Guy Veillette, invitait des groupes scolaires dans son observatoire en forme de hibou.

L'astronome amateur de Saint-Tite, Jean-Guy Veillette, invitait des groupes scolaires dans son observatoire en forme de hibou.

Photo : Radio-Canada / Elyse Allard

C’est très polarisé. Il n’y a pas d’indifférence face au hibou. Soit on l’adore, soit on trouve que ça déguise [le paysage] et que le style est dépassé.

Alexis Rheault, coordonnateur aux loisirs, à la culture et aux communications à la MRC de Mékinac

Son propriétaire actuel, Roger Hamelin, a restreint l’accès du public au hibou pour des raisons de sécurité. Il s’en sert aujourd’hui comme entrepôt. Si le télescope principal de l’observatoire a été vendu il y a quelques mois, M. Hamelin se dit prêt à vendre les deux plus petits appareils aux plus offrants.

Le propriétaire actuel du terrain sur lequel est situé l'observatoire, Roger Hamelin, aux côtés des télescopes se trouvant dans la tête du hibou.

Le propriétaire actuel du terrain sur lequel est situé l'observatoire, Roger Hamelin, aux côtés des télescopes se trouvant dans la tête du hibou.

Photo : Radio-Canada / Elyse Allard

Des vestiges de la passion de l'astronome amateur Jean-Guy Veillette se trouvent dans l'observatoire en forme de hibou, à Saint-Tite.

Des vestiges de la passion de l'astronome amateur Jean-Guy Veillette se trouvent dans l'observatoire en forme de hibou, à Saint-Tite.

Photo : Radio-Canada / Elyse Allard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi