•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accueil | Du côté de chez Catherine

Du côté de chez Catherine

Avec Catherine Perrin

Le dimanche de 14 h à 16 h
(en rediffusion à 22 h)

Accueil - Du côté de chez Catherine

Rattrapage du 24 janv. 2021 : L'appellation « dad bod », et l'insonorisation de la maison

Rattrapage

  • « Le piège dans lequel on pourrait tomber, c'est de venir teinter leurs réponses par nos questions, de suggérer des réponses aux enfants », affirme d'emblée la sergente-détective Caroline Hamel au micro de Catherine Perrin. Par exemple, les questions commençant par « est-ce que...? » sont à éviter, puisqu'elles introduisent de l'information que l'enfant n'a pas donnée. « On est toujours à risque de contaminer sa mémoire. On veut plutôt travailler avec des questions ouvertes qui reprennent le discours de l'enfant », explique quant à elle la professeure au Département de psychologie de l'Université de Montréal Mireille Cyr. Parmi les autres difficultés rencontrées, la professeure soulève celle du rapport entre l'adulte et l'enfant.

  • Des enfants qui courent au-dessus de nos têtes, le son de la télé trop élevé chez nos voisins... Oui, le télétravail nous permet de constater que ce ne sont pas toutes les maisons qui sont bien insonorisées. Au micro de Catherine Perrin, la chroniqueuse Stéphanie Lévesque donne quelques conseils pour réduire les bruits aériens qui proviennent de la radio, de la télé et des voix, et d'impact, qui résultent d'un contact avec une surface, comme un objet qu'on laisse tomber ou un enfant qui court.

Vous aimerez aussi