•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La passion, la fierté et la force des personnes autodidactes

Du côté de chez Catherine

Avec Catherine Perrin

Le dimanche de 14 h à 16 h
(en rediffusion à 22 h)

La passion, la fierté et la force des personnes autodidactes

La chef Colombe St-Pierre est prise en photo devant un micro d'ICI Première.

« Il y a quelque chose d'extrêmement gratifiant de pouvoir faire les choses sans se faire dire quoi faire », dit Colombe St-Pierre.

Photo : Radio-Canada / Coralie Mensa

« C'est une force de pouvoir s'autoformer. [...] Moi, j'en suis extrêmement fière, parce que sans cette façon de faire, j'aurais cuisiné différemment », affirme la chef Colombe St-Pierre en faisant référence à son parcours de restauratrice autodidacte. En compagnie de l'autrice-compositrice-interprète Dominique Fils-Aimé et de la comédienne Mylène St-Sauveur, deux autres personnes autodidactes, elle discute de la réalité et des défis auxquels doivent faire face ceux et celles qui décident d'emprunter la voie de l'autodidaxie.

« C’est une force de pouvoir s'exprimer autrement, dans un autre langage. [...] Ça nous octroie une certaine particularité dans nos domaines », affirme Colombe St-Pierre, véritable autodidacte de la cuisine qui a été élue chef de l'année, au printemps 2018, lors du premier gala des Lauriers de la gastronomie québécoise.

Dominique Fils-Aimé, révélation Radio-Canada en jazz 2019-2020, abonde dans le même sens. L’artiste autodidacte affirme que c’est la passion du métier qui l’anime à se dépasser et à apprendre toujours encore davantage par elle-même.

Dominique Fils-Aimé sourit au micro de Catherine Perrin.

L'autodidaxie passe par la passion, selon l'autrice-compositrice-interprète Dominique Fils-Aimé.

Photo : Radio-Canada / Olivier Lalande

De son côté, Mylène St-Sauveur, que l’on a pu voir entre autres dans la série télévisée Hubert et Fanny, fait remarquer que de nombreuses personnes dans le milieu cinématographique se sont autoformées, sans passer par les canaux traditionnels. Elle cite notamment Macha Grenon et Karine Vanasse, qui sont deux exemples pour elle.

En complément :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Vous aimerez aussi