•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Manger, un geste agricole

Du côté de chez Catherine

Avec Catherine Perrin

Le dimanche de 14 h à 16 h
(en rediffusion à 22 h)

Manger, un geste agricole

Une femme achète des légumes.

La ferme des Herbes salées du Bas-du-Fleuve proposait des légumes frais poussés en serre aux passants du marché.

Photo : Radio-Canada / Marie-Christine Rioux

« Je voudrais que les gens comprennent que trois fois par jour, ils ont la chance d'encourager une agriculture qui est respectueuse de l'environnement, de l'artisan, et qui célèbre tout ce qu'on fait d'extraordinaire au Québec », affirme Jean-Martin Fortier, maraîcher biologique, fermier et auteur du récent livre L'avenir est dans le champ. Aux côtés du fermier et militant Dominic Lamontagne, lui aussi auteur d'un ouvrage publié récemment intitulé L'artisan fermier, les deux agriculteurs attestent qu'il faut assouplir la réglementation pour permettre aux artisans de vivre de leur art.

Au Québec, le cadre législatif entourant la production laitière et l’élevage est aujourd'hui beaucoup trop strict, déplorent Dominic Lamontagne et Jean-Martin Fortier. « Si tu veux vendre quoi que ce soit dans lequel il y a une goutte de lait, tu dois faire avoir un permis d’usine laitière et une usine laitière. Là, on est dans les six chiffres. […] Il faut avoir le droit de commencer petit! » explique M. Lamontagne. Selon lui, le travailleur autonome est le travailleur de l’avenir, et il faut enlever le poids qui pèse actuellement sur les épaules des agriculteurs.

Jean-Martin Fortier, qui abonde dans le même sens, explique à quel point il est difficile pour un petit producteur de commercialiser des œufs de ferme. « Les gens ont envie de manger de bons œufs fermiers et aujourd’hui, au Québec, c’est impossible de s’en procurer », raconte-t-il. « Ça [cette réglementation] nous empêche de vivre de notre art, et empêcher l’artisan de vivre de son art, c’est ni plus ni moins lui dire de s’étouffer avec », renchérit Dominic Lamontagne.

Les deux auteurs seront présents au Salon du livre de Montréal, qui se déroulera du 20 au 25 novembre 2019.

Les tribunes de Radio-Canada.ca font peau neuve

Les tribunes de Radio-Canada.ca sont actuellement fermées pour permettre de grandes rénovations destinées à rendre votre expérience encore plus agréable.

Quelques points à retenir:

  • Vos nom d'usager et mot de passe demeurent inchangés
  • Les commentaires publiés ces derniers mois seront transférés graduellement
  • La modération des commentaires se fera selon les mêmes règles.
Nous croyons que ce changement rendra votre expérience sur Radio-Canada.ca encore plus intéressante et interactive.

À plus tard!

L'équipe de Radio-Canada.ca

Vous aimerez aussi